Côté vente, les graines semées depuis 6 ans germent

La Soyeuse commence à avoir sa réputation . C’est la première année où je n’ai pas besoin de dire « il faut vendre ».
Les ventes en fûts se sont fortement développées (il faut dire que la saison a été chaude et sèche) et puis il y a de nouveaux lieux comme le Toboggan, une salle de spectacle importante à Décines où la Soyeuse vient de commencer et les débuts sont prometteurs. Mais la Soyeuse vient bien du monde agricole : 3 Points de Vente Collectifs (PVC) aux 3 premières places et les 6 PVC sont dans les 10 premiers.


Charge de travail encore élevée... mais encore plus diversifiée

Proxima me prend beaucoup d’énergie et de temps mais donne également beaucoup de joie en retour. Jérémy Séon est en train d’être formé, il apprend vite. Cependant, pour ne pas réitérer les erreurs du passé, je suis plus exigeant vis-à-vis de moi, j’ai préparé un plan de formation et je me montre plus patient et ça marche.

Côté trésorerie, ça va beaucoup mieux

C’est la première fois que je respire depuis 6 ans et que je peux mettre de l’argent de côté. Et la banque me suit maintenant au niveau des investissements.


Côté agriculture, on met en culture 5 ha

Pour pouvoir suivre la production et je ne laboure plus. En effet, les essais comparatifs rotovator, non-labour ont été meilleurs en non-labour donc on continue ... Vive les vers de Terre et la méthode Wenz me séduit de plus en plus. Les essais de semis de trèfles sous couvert sont contrastés, mais là on les voit bien sous l’ambroisie.


Côté investissement, ça bouge

Parce Proxima mûrit beaucoup en ce moment. Le 9/10/09, nous avons acheté 4 tanks de fermentation, c’est l’embryon peut-être de Proxima. L’investissement global avec les agrégats est de 80 K€.

Côté culture, une seule prestation

C’était à Mornant pour un anniversaire, c’était mou, mais le tagine de poulet était bon !


Côté Proxima, la mayonnaise est en train de prendre

Et pour marquer symboliquement cette nouvelle phase de notre groupe, nous avons reçu le même jour l’arrêté attributif de la Région Rhône-Alpes de 20 K€, pour la pré-étude de notre projet et nous avons fait les premiers gros investissements. D’ailleurs pour la Soyeuse, c’est la première très grosse facture.