Côté agricole, du fait des événements de cet hiver et d’une production de bière à 70 % avec mon malt. La priorité est redonnée clairement au stockage et à la manutention de l’orge

En effet, je réfléchis à l’architecture globale du stockage et de la manutention de l’orge pour améliorer la qualité du stockage et les gains de temps (ex : à l’heure actuelle pour trier une tonne d’orge , il me faut 10 h et je dois resterà côté il existe des trieurs qui permettent de réaliser le tri de 1 T en 1 h, investissement 8000 €)

Côté malterie, même programme qu’ailleurs , il faut que ça fonctionne tout seul

Je vais donc revisiter chez J. Fagot et discuter avec Mr Ligoret pour créer une unité plus grosse dans les 2 à 3 ans.

Réseau de commercialisation, j’assure le service minimum pas de publicité supplémentaire.

A l’instar du reste, il faut améliorer la facturation, je perds trop de temps, revoir les marges. Il faut que je me forme sur mon logiciel ou autre (type isagri) et j’assure uniquement la fête du fruit. Je n’irai pas à la pêche de vigne, je vendrai les fûts à l’association.

Charge de travail , essayer de quantifier le temps, Pourquoi ?

Il y a 2 objectifs, ça m’aide à choisir les investissements et ça me permet de voir le temps de travail que je peux éventuellement confier.